CATÉGORIES DE BLOG:
Rechercher sur le blog:
09
Déc-2013

Dauphins en plein Show pour Espace Plongée Martinique

Départ pour plonger au Cap Salomon

ep_Jeremie

8h00. Tout le monde est arrivé, nous pouvons partir pour une plongée sur le Cap Salomon. José finit d’équiper les plongeurs. Pacha à la barre fait  cap au Sud, direction les anses d’Arlet. Pascal fait un tour de bateau pour proposer un café à tout le monde.  Nous naviguons tranquillement à bord d’Hermes (notre bateau) ; les briefings et autres échanges commencent, durant notre trajet.

Dauphins !!!! Dauphins !!! Dauphins !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et oui, là !!!  tout près de nous… Ils sautent, jouent dans la vague du bateau, Surfent notre sillage…. Ils ont l’air de bien s’amuser, et à en voir les visages sur le bateau…. Nous font rêver… Tout le monde est debout, les appareils photos, caméras, téléphones à la main… Tout ce qui peut immortaliser cet instant est sorti.

Olivier ralentit doucement, stoppe le bateau, met au point mort et nous laissons la nature nous exploser les mirettes. Ils tournent, sautent, sondent au fond… C’est un véritable spectacle que nous vivons là.

C’est environ 15′ de show fantastique ; ou enfants, adultes, débutants, moniteurs se retrouvent avec la même hystérie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Non sans regret, nous laissons nos stars du jour, magnifiques cétacés continuer leur chemin et partons rejoindre nos sublimes fonds sous marins….

Il est important, si nous souhaitons continuer à admirer ces cadeaux de la nature, de préserver leur tranquillité.

Nous sommes signataires de la Charte d’Approche des Mammifères Marins et vous conseillons d’en faire partie vous aussi.

logo_observateur_cle163d11-1cfe5

Règles d’Approche et d’Observations des Mammifères Marins.

Approche à environ 300 m (zone d’observation)

  • Le régime du moteur doit être constant. La vitesse toujours inférieure à 5 nœuds et diminuée au besoin à celle de l’animal le plus lent ;
  • L’approche se fait par les trois -quarts arrière en suivant une direction parallèle à celle de l’animal et en se plaçant légèrement derrière lui, sans le dépasser;
  • En cas d’approche délibérée de mammifères marins vers l’embarcation, le moteur doit être débrayé ;
  • Eviter tout changement de vitesse, de direction ou de niveau sonore ;
  • Si l’animal est en mouvement, ne pas lui couper la route ;
  • Si l’animal est accompagné d’un juvénile (bébé), ne pas les séparer ;
  • Ne pas modifier la vitesse ou la direction de l’embarcation pour lutter contre le comportement d’évitement d’un cétacé.

Observation : 100m grands cétaces  –  50m petits cétacés (zone de prudence)

  • Le moteur doit être débrayé, ce sont les animaux qui décident de s’approcher davantage ou NON de l’embarcation et non l’inverse.
  • L’observation est limitée à 30 minutes maximum pour les petits cétacés et 15 minutes pour les gros cétacés.

Eloignement

  • L’éloignement se fait au ralenti (5 nœuds maximum) dans la zone des 300 mètres.
  • L’accélération doit être progressive en s’éloignant de la trajectoire des mammifères marins.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du texte sur le site de la DEAL MARTINIQUE Direction d’environnement, de l’Aménagement et du Logement de la Martinique. http://www.martinique.developpement-durable.gouv.fr/promouvoir-une-observation-a442.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0

 goûts / Un commentaire
Partager cet article:
  1. Marie Leonetti /

    je suis des votre…de loin pour le moment….

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec